750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 22:25


Dimanche dernier, c'était la fête des mères.

Au menu il y avait des brochettes de St Jacques à la normande

des côtes de veau Père Octave, dont voici la recette, accompagnées de  pommes bille

pour terminer un bavarois à la violette


4 côtes de veau
1 oignon moyen ou 2 grosses échalotes (selon goût) émincé(es) finement

1 verre de vin blanc sec

1 grosse boîte de tomates pelées concassées

1 boîte de champignons coupés ou champignons frais ayant rejeté leur eau

1 branche d’estragon frais ou 3 c à s d’estragon séché

Sel poivre

Crème fraîche


Faire revenir l’oignon ou échalotes dans le vin blanc

jusqu’à obtention d’une purée humide.

 

Ajouter les tomates, l’estragon.  Laisser mijoter.

Saler poivrer – Ajouter les champignons égouttés.  Lorsque les champignons sont bien chauds, ajouter de la crème fraîche (selon goût mais pas trop).

  Rectifier l’assaisonnement.

Entretemps griller les côtes de veau.

Servir les côtes de veau nappées de la sauce !

La même sauce sans crème fraîche s’appelle :
« Entre Sambre et Meuse ».

Elle est bonne également, mais plus acide.

Accompagne aussi bien une côte de veau, qu'un rôti de veau
ou une escalope de veau ou des filets de poulet ou de dinde.

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Il semblerait que la sauce "Entre Sambre et Meuse" soit la même mais sans champignons et fut créée par le directeur de l'école hôtelière de Namur dans les années 1970.
Répondre
B
Bonjour, quelle-est l'origine de la sauce Père Octave que je redécouvre ou qui est-il ?
Répondre
S
je decouvre toujours des plats inconnus pour moi en venant chez toi
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Cuisine passion
  • : A toutes celles et ceux qui comme moi sont passionnés de cuisine
  • Contact

Profil

  • Cuisine passion
  • Côté passion :
 La cuisine pour moi est une passion.  J'aime épater quand je reçois mais aussi au quotidien.  J'aimerais, sans prétention aucune, prouver qu'avec trois fois rien et peu de temps on peut réaliser de succulents mets.
  • Côté passion : La cuisine pour moi est une passion. J'aime épater quand je reçois mais aussi au quotidien. J'aimerais, sans prétention aucune, prouver qu'avec trois fois rien et peu de temps on peut réaliser de succulents mets.

A toutes celles et ceux qui comme moi sont passionné(e)s de cuisine...

Pour ne rater aucune recette dès sa publication, 

  inscrivez-vous à ma newsletter et "aimez" ma page facebook.

Et surtout n'oubliez pas que ce blog vit grâce à vous : par vos visites, vos commentaires que je vous invite à laisser au bas des recettes.

index

Rechercher

Rejoignez-moi sur facebook

Compteur Global

 

Archives

Je participe

 

Les recettes de mon blog sont référencées sur recettes-de-cuisine-logo.gif